Macarons c’est bon !

Cette recette de succulents macarons vous laissera bouche bée tellement elle est facile à réaliser. Ces petites bouchées sont si bonnes qu’elles sont toujours les premières à disparaître de mon plateau de service lors des réceptions. Voici la recette qui vous permettra d’en mettre plein la vue à vos invités au cours de cette saison festive. Vous réaliserez bien vite que le meilleur dans cette préparation, c’est la dégustation !

macaronPresent

 ficheMacaron

 Dans un grand bol, mélangez les deux sortes de noix de coco.

Dans un nouveau bol, déposez le sucre, la farine et le sel. Incorporez-y graduellement les blancs d’œufs, le miel et la vanille et fouettant jusqu’à l’obtention d’une pâte lisse.

Versez ce mélange sur la noix de coco, puis mélangez le tout à l’aide d’une cuillère en bois. Utilisez vos mains pour un mélange plus uniforme.

Couvrez le bol d’une pellicule plastique, puis réfrigérez le tout pendant 30 à 45 minutes.

Préchauffez le four à 300F (150°C). Placez un bout de papier parchemin sur une plaque à biscuits, puis déposez-y le mélange à l’aide d’une cuillère de service arrondie de 2 pouces diamètre en prenant soin de laisser de l’espace entre chacun d’eux. Pincez ensuite doucement le dessus des pâtes afin de former de petits monticules.

Faites cuire le tout au four pendant environ 17 à 19 minutes, ou jusqu’à ce que la pâte soit dorée. Laissez le tout refroidir sur une grille.

La préparation donne environ 40 macarons et se conserve 2 jours à la température ambiante ou 1 mois au réfrigérateur. Placez un papier parchemin entre chaque macaron pour améliorer la conservation.

*Il est possible de créer des filets de chocolat fondu à l’aide d’une fourchette afin de donner un délicieux petit goût sucré à vos macarons. Toutefois, il ne s’agira plus de macarons sans lactose.*

Nous sommes désolés pour l’erreur glissée dans le magazine Natacha Créative
( Célèbrez Noël ) 
avec cette recette de macarons. Dans les ingrédients, vous aurez  besoin
de ¼ c. à thé de sel et non ¼ de tasse !
Comme on le dit si bien « trop c’est comme pas assez !»

macaronchocolat

Commentaires